C’est la saison des brevets dans l’automobile. Et si certains, comme Ferrari, font dans la haute technologie, d’autres ont des idées plus terre-à-terre. C’est le cas de Ford, qui vient de déposer auprès du Bureau américain des inventions une demande de brevet pour des accessoires de sécurité conçus pour rendre plus sécuritaire la banquette arrière des voitures de police.

Autrement dit, Ford aimerait que les véhicules des forces policières de demain soient plus sécuritaires pour les personnes qui sont en état d’arrestation et en route vers le poste de police ou la cour de justice les plus près.

Selon la demande de brevet, Ford souhaiterait installer des coussins gonflables qui se déploieraient en cas d’accident à partir de la cloison qui sépare les places à l’avant du véhicule des places à l’arrière. Le mécanisme de déploiement est essentiellement le même que celui des coussins gonflables logés dans le volant.

C’est assez simple, quand on y pense, surtout que la fameuse cloison qui est installée dans les véhicules de police est généralement installée une fois que le véhicule est assemblé. Ça ne demande donc pas un grand changement dans le design des véhicules eux-mêmes.

On ne sait pas vraiment quelle est la proportion des véhicules de police qui sont impliquées dans des accidents de la route alors qu’ils ont des occupants sur leur banquette. Ça ne doit pas arriver si souvent. Et déjà, on trouve les coussins gonflables latéraux logés dans les portières de ces véhicules. Ajouter un coussin gonflable qui part de l’avant va certainement réduire les chances de blessures suite à une collision.

Si ça peut aider les forces policières à mieux accomplir leur boulot, alors pourquoi pas…

Le texte Ford veut rendre les voitures de police plus sûres… pour les criminels provient de L’annuel de l’automobile – Actualité automobile