Pas plus de 3% des entreprises du Québec sont conformes à la nouvelle loi sur les renseignements personnels.