L’attrait pour l’espace pourrait stimuler le développement de contenus immersifs.