Aujourd’hui, Apple a publié iOS et iPadOS 17.4, une mise à jour importante, apportant des changements majeurs à la plate-forme iOS en Europe dans le cadre de la réponse d’Apple à la loi européenne sur les marchés numériques (DMA). Elle offre également de nouvelles fonctionnalités, notamment des transcriptions dans l’application Podcasts d’Apple, de nouveaux emojis, des mises à jour multilingues pour Siri, et plus encore.

Changements majeurs… dans l’Union européenne

Conformément à la DMA de l’UE, iOS 17.4 s’accompagne de trois changements majeurs:

  • Après la mise à jour vers iOS 17.4, les utilisateurs de l’UE sont désormais invités à choisir un nouveau navigateur Web par défaut.
  • iOS 17.4 prend désormais en charge les moteurs de navigateurs Web tiers dans l’UE.
  • iOS 17.4 prend désormais en charge les marchés d’applications alternatifs dans l’UE.

Nouvelle invite de navigateur par défaut

Si vous résidez dans l’UE, vous remarquerez après la mise à jour d’iOS 17.4 un nouvel écran « À propos de votre navigateur par défaut ». Il apparaîtra la première fois que vous ouvrez Safari, vous invitant à choisir un nouveau navigateur par défaut. Bien qu’il soit déjà possible de définir un autre navigateur Web par défaut sur iOS, la DMA oblige désormais Apple à inciter tous ses utilisateurs de l’UE à faire ce choix activement.

Cet écran comprend une brève explication vous informant de votre possibilité de choisir un navigateur par défaut différent à tout moment. Après avoir appuyé sur « Continuer », vous verrez une liste de navigateurs alternatifs. Si vous sélectionnez un navigateur, sa fiche sur l’App Store s’affichera et vous pourrez l’installer en un seul clic. Si vous appuyez sur « Pas maintenant », Safari restera votre navigateur par défaut. Vous pourrez toujours en choisir un autre dans les Réglages.

La liste des navigateurs alternatifs contient, pour chaque pays membre de l’UE, les 12 navigateurs les plus populaires de l’App Store et s’affiche dans un ordre aléatoire.

Prise en charge des moteurs de navigateurs tiers

La prise en charge des moteurs de navigateurs tiers dans iOS 17.4 signifie que les créateurs de navigateurs sont désormais autorisés à lancer une version de leur navigateur qui ne s’exécute pas sur le moteur WebKit d’Apple. Google peut désormais lancer une version de Chrome pour iOS s’exécutant sur son propre moteur Blink, et Mozilla peut faire de même pour Firefox avec leur moteur Gecko.

Étant donné que la prise en charge des moteurs de navigateurs tiers n’inclut pas iPadOS et n’est disponible que dans l’UE, Google et Mozilla ont vivement critiqué les conditions de ce changement. Ces derniers soulignent que « cela aurait pour effet de forcer un navigateur indépendant comme Firefox à construire et à maintenir deux implémentations de navigateur distinctes – un fardeau qu’Apple lui-même n’aura pas à supporter. »

Prise en charge des marchés d’applications alternatifs

Tout comme pour les moteurs de navigateurs tiers, nous n’avons pas encore vu de marchés d’applications alternatifs être lancés sur iOS dans l’UE.

Cependant, pendant la phase bêta d’iOS 17.4, nous avons eu un aperçu de l’écran de confirmation qui apparaîtra lors de l’installation d’une application à partir d’un marché alternatif. Apple a depuis confirmé qu’il s’agissait d’un bug et que les utilisateurs ne devraient pas voir cet écran lorsqu’ils téléchargent une application à partir du marché par défaut.

D’autres changements techniques et fonctionnalités

iOS 17.4 apporte de nombreux autres changements techniques liés à la réponse d’Apple à la DMA. Les développeurs dans l’UE pourront utiliser NFC pour proposer des paiements sans contact sans utiliser Apple Pay. Ils pourront également publier des apps de jeu en streaming dans l’App Store (non limité à l’UE).De plus, Apple propose désormais des transcriptions automatiques dans l’application Podcasts, ainsi que 118 nouveaux emojis.