Quelque 230 milliards de fichiers auraient été échangés de manière illicite sur Internet en 2023, un sommet.