OpenAI développerait un agent ChatGPT capable de prendre le contrôle des appareils connectés.

Selon The Information, OpenAI travaille sur un logiciel qui pourrait accomplir des tâches de manière autonome. Ce logiciel se concentrerait sur des tâches qui nécessitent de taper du texte, de déplacer le curseur ou de travailler avec différentes applications.

Sam Altman, le patron d’OpenAI, aurait dit à certains développeurs qu’il voulait transformer ChatGPT en un «assistant personnel super intelligent pour le travail», un mouvement stratégique qui pourrait créer des tensions avec son partenaire Microsoft.

Microsoft et Google ont lancé des formes primitives d’agents d’IA pour leurs applications de travail respectives. La technologie vise à augmenter la productivité des travailleurs et peut faire des choses comme rédiger des courriels et assister à des réunions à la place des employés.

La technologie n’est pas parfaite, cependant, et les entreprises ont mis en garde les travailleurs de traiter les programmes comme un stagiaire débutant.

Le logiciel d’OpenAI, qui est en développement depuis plus d’un an, pourrait être un élément perturbateur pour le domaine de plus en plus chaud de l’IA, selon The Information.

Productivité accrue
Des études ont montré que l’IA générative peut augmenter significativement la productivité des travailleurs pour certaines tâches, et le fossé du marché a suscité la production de plusieurs agents d’IA au cours de la dernière année.

Certains leaders technologiques ont également souligné l’importance du logiciel.

Mustafa Suleyman, le cofondateur de DeepMind, la division d’IA de Google, a estimé que l’IA permettrait à tout le monde d’avoir son propre assistant personnel – ou un robot «chef de cabinet» – dans les cinq prochaines années.«Il sera capable de raisonner sur votre journée, de vous aider à prioriser votre temps, de vous aider à inventer, d’être beaucoup plus créatif», a déclaré Suleyman, aujourd’hui PDG d’Inflection AI, à CNBC en décrivant l’IA. «Il sera un assistant de recherche, mais il sera aussi un coach et un compagnon.»